Attention, on marche sur des oeufs !

Le Conservatoire du littoral, l’Office français de la biodiversité, l’Office national des forêts, la Ligue pour la protection des oiseaux, Rivages de France et le réseau de la protection de la nature en France appellent à la vigilance !

L’opération « Attention, on marche sur des œufs ! » vise à sensibiliser les usagers du littoral et les gestionnaires de plages au respect de la faune sauvage qui partage ces espaces souvent touristiques et fréquentés.

Le Gravelot à collier interrompu est une espèce pionnière qui fréquente les milieux littoraux très ouverts avec une végétation halophile basse, très éparse, voire même absente. Il niche sur les hauts de plage, à proximité des laisses de mer. Ces différents traits de particularité font de cette espèce un indicateur de la qualité biologique du littoral et particulièrement des hauts de plage sableux. Ces derniers accueillent par ailleurs une diversité végétale rare et parfois protégée. Ces milieux sont donc largement prioritaires. Le projet est réalisé en étroite collaboration avec les différents organismes gestionnaires du littoral : les communes, communautés de commune, le conservatoire du littoral, le Conservatoire National Botanique de Brest et les animateurs Natura 2000 du territoire.

En Loire-Atlantique, nous avons identifié plusieurs sites favorables au Gravelot à collier interrompu, qui pour certains abritent déjà de la reproduction. C'est sur ces sites et avec les acteurs concernés que nous menons le projet. En plus du financement de l'Agence de l'eau Loire Bretagne, nous bénéficions également d'une aide financière de la fondation Nature&Découvertes au travers de son Comité "coup de main".

Le projet se décompose en quatre grands axes : Connaitre, Sensibiliser, Communiquer et Protéger.

Ainsi, l’un des objectifs du projet est de mettre à jour les connaissances de la répartition des sites de nidification du Gravelot à collier interrompu. Pour se faire des campagnes de suivi ont lieu en Vendée et en Loire-Atlantique sur les zones littorales potentiellement favorable au gravelot.

La sensibilisation des gestionnaires du milieu littoral et des décideurs est également primordiale et nécessaire au travers de journées de formation/sensibilisation. Nous alternons des séances et salle et sur le terrain. Suite à ces interventions les gestionnaires sont autonomes pour la mise en place des mesures de protection.

La communication vers le plus rand nombre est un axe essentiel du projet. En effet, la protection du Gravelot à collier interrompu et de son habitat passe également par la sensibilisation du grand public. En effet, ces espaces sont sur-fréquentés ce qui nuit à l’espèce. Des actions de communication ciblées permettent donc au public de mieux connaître l’espèce et ses milieux et d’adopter des comportements responsables.

Enfin, l’objectif final est de mettre en place des mesures de protection concrètes sur les zones de reproduction du Gravelot à collier interrompu. Pour cela les panneaux de protection sont installés en périphérie de colonies de reproduction, afin d’informer les promeneurs de l’enjeu présent.

logo aelb logo cdl

GCI nid 14 05 2020 D TavenonLPO44

Crédit photo : Dominique Tavenon, Bénévole LPO44

Additional information