Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

On distinguera trois types de haie :

La haie basse taillée. Sa hauteur sera inférieure à 2 m. Elle sera composée d’arbustes. Nous verrons plus loin les espèces à choisir en fonction de la nature du terrain.
La haie haute taillée. Sa hauteur pourra être de plusieurs mètres mais sera maintenue par des tailles (une fois par an ou tous les 2 ans suivant la vigueur de la haie). Des espèces d’arbres supportant la taille pourront être associées aux arbustes (charmes, érables champêtres par exemple).
La haie brise-vent (ou champêtre). C’est la haie des bocages de l’Ouest. Son entretien se portera sur un maintien en largeur des arbustes, une taille de formation des arbres et éventuellement des opérations d’émondage ou de recépage.
Pour choisir le type de haie, il est nécessaire de se projeter dans l’avenir et d’imaginer le paysage que vous aurez obtenu grâce à vos plantations. Si vous bénéficiez d’un superbe panorama sur la Loire, il serait peut-être dommage de vous priver de ce point de vue. Une haie basse sera probablement plus adaptée. Si vous êtes en milieu rural, qu’un remembrement a provoqué la disparition de la plupart des haies et que vous possédez un grand terrain alors la haie champêtre sera la plus appropriée

Il faut prendre en compte également le matériel dont on dispose : la haie basse se taillera facilement avec un taille-haie, la haie champêtre nécessitera des moyens plus importants après une quinzaine d’années (échenilloir, tronçonneuse,...).

Quelques précisions sur les droits et usages : dans le cas général, une haie n’excédant pas 2 mètres de hauteur peut être plantée jusqu’à 50 cm de la limite de propriété. Pour les haies plus hautes (>2m) la distance de plantation doit être supérieure à 2 mètres par rapport à la limite de propriété. Il y a également le cas des haies mitoyennes plantées à la limite des 2 terrains. Dans tous les cas, il est préférable d’en informer son voisin. Si le chantier est important, il peut être utile d’en informer la mairie (dans certaines communes des aides à la plantation existent) afin de s’assurer qu’aucun règlement particulier ne va à l’encontre de la plantation envisagée. Parfois des restrictions existent notamment en bord de route (visibilité) et sous le passage des lignes électriques et téléphoniques. 

Additional information