Area Canopée, un exemple de "Refuge Entreprise"

 

En juin 2012, l’entreprise AREA canopée© (bureau d’études spécialisées environnement), située à Saint-Aignan-de-Grandlieu a signé une convention avec la LPO44 pour initier une démarche «refuge». Ce travail s’échelonnera au travers d’un plan quinquennal divisé en trois étapes. La première est d’ores et déjà finalisée et consistait à faire un état initial de la biodiversité sur un site d’environ 6500 m². Différents groupes biologiques ont été inventoriés comme l’avifaune, l’herpétofaune, l’orthoptérofaune et bien d’autres.

L’échantillonnage de la flore a aussi permis de définir des associations végétales caractéristiques de certains milieux naturels et de proposer une cartographie des habitats.

Fin 2012, un rapport a été rédigé pour faire une synthèse des résultats et proposer des aménagements et des pratiques de gestion favorables à la faune et à la flore. La deuxième étape, d’une durée de trois ans a débuté en janvier 2013. Elle consiste à accompagner l’entreprise, soit par des formations auprès des salariés, soit en encadrant des projets comme la création d’une mare. En février 2013, une réunion a déjà réuni l’ensemble du personnel pour présenter les résultats issus des inventaires, mais surtout pour échanger sur les perspectives d’avenir en matière de pratiques environnementales. 

Certaines décisions ont déjà vu le jour comme la gestion différenciée des prairies, la substitution d’une intervention mécanique à un désherbage chimique, la mise en place d’une ruche, ainsi que la réalisation d’une haie sèche.


D’autres préconisations sont à venir pour cette année, comme la pose de nichoirs à passereaux et à rapaces nocturnes, sans oublier les hôtels à insectes très utilisés par certains pollinisateurs. D’autre part, il est prévu d’encadrer cette année, au sein de la LPO44, un étudiant paysagiste du lycée Jules Reiffel pour animer une réflexion et une réalisation dans la mise en œuvre de ces installations.
 

La dernière étape aura lieu lors de la cinquième année. Elle consistera à mener les mêmes protocoles d’inventaires qu’en 2012, afin de pouvoir comparer les résultats. Les analyses permettront d’évaluer l’intérêt des aménagements sur la biodiversité du site d’AREA canopée©.

      

Additional information