Nous sommes amenés le 26 juin prochain à nous prononcer pour ou contre le projet de déplacement de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes. Depuis le début, nous militons pour la prise ne compte de la qualité environnementale du site, ce qui a été négligé dans les études intiales. En effet, depuis la création de la ZAD (Zone d’Aménagement différé), le site a été protégé de façon involontaire par le département de Loire-Atlantique, permettant à une agriculture respectueuse de l’environnement de prospérer. Le bocage humide de Notre-Dame-des-Landes est d’une grande richesse biologique, nos études et visites de terrain nous l’ont montré. Le réseau de ruisseau et de mares est unique dans l’ouest de la France. C’est pour cette raison que nous nous opposons au transfert de l’aéroport et vous invitons à voter «non».   

Guy Bourlès

Additional information