Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Vous êtes nombreux à nous poser des questions au sujet des hirondelles et de leur statut de protection.

En ce qui concerne la protection, la loi est très claire :

En France, les hirondelles et les martinets, bénéficient d’un statut juridique qui fait d’eux des oiseaux protégés.

Tout responsable d’une infraction constitutive d’un délit s’expose à une amende pouvant aller jusqu'à 15000 euros et/ou une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 1 an (art. L 415-3 du Code de l’environnement). S’agissant de la perturbation intentionnelle, l’infraction constitue une contravention de 4ème classe passible d’une amende de 750 € (R415.1 du Code de l’Environnement).

Sont interdites également la destruction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des animaux. (Art3-II de l’Arrêté ministériel du 29/10/2009) sous peine de se voir sanctionné de 15000 € d’amende et/ou 1 an d’emprisonnement.

En conclusion, il est interdit de porter atteinte aux hirondelles et aux martinets ainsi qu’à leurs nids et couvées.

Pour en savoir plus vous pouvez vous rendre sur le site de la LPO France.

Suite à une sollicitation d'un éleveur, nous avons contacté le Service Vétérinaire Santé et Protection Animales Direction départementale de la protection des populations de Loire-Atlantique qui nous a confirmé qu'il ne demande pas la destruction des espèces protégées. Mais des mesures adaptées doivent être prises par les éleveurs pour éviter une éventuelle contamination des intrants (paille,...) par les oiseaux sauvages. Ces mesures peuvent par exemple être de mettre en place des bâches sur la paille.

Additional information