Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Vous avez trouvé un oiseau blessé !

Chaque saison amène son lot de risques. Le printemps et l'été pour les jeunes oisillons tombés du nid, l'automne pour les rapaces (cibles de tirs illégaux), l'hiver pour les oiseaux marins s'échouant sur nos côtes (souillés par des hydrocarbures rejetés en mer).

Et, en toutes saisons, n'oublions pas que de nombreux oiseaux sont victimes de la circulation routière !

Dans tous les cas, la première question à se poser est : Comment agir en toute sécurité et dans le meilleur intérêt de l’animal ?

Quelques règles élémentaires si vous trouvez un jeune oisillon tombé du nid :

1. ASSUREZ-VOUS TOUT D'ABORD QU'IL SOIT RÉELLEMENT EN DÉTRESSE !

Beaucoup de jeunes oiseaux quittent en effet leur nid avant de savoir voler. N'essayez donc surtout pas de ramener l'oisillon chez vous, ni de le nourrir vous-même : trop imprégné de votre mode de vie, il ne pourrait plus être relâché dans la nature.

Apprenez à distinguer :

Un oisillon en duvet ou peu emplumé : si son nid est intact, replacez-le dedans. Si son nid est détruit ou introuvable, essayez d'en créer un sur le lieu même.

Un oisillon bien emplumé, qui sautille au sol, mais qui ne vole pas encore : soit il a quitté son nid trop tôt, soit il est à quelques jours de son envol : surtout, laissez-faire ses parents !

Si un danger immédiat le guette (prédateurs, trafic routier,...) mettez-le en sûreté. Par exemple, au printemps, de jeunes Chouettes hulottes tombent du nid : installez-les en hauteur, mais laissez-les sur place : les parents ne sont pas loin et viendront les alimenter.

2. Contactez le Centre de Soins de la Faune Sauvage de Nantes 

Centre de Soins de la Faune Sauvage de Nantes
Route de Gachet - Atlanpôle, la Chantrerie
02 40 68 77 76

!! A lire également !! la plaquette de l'ONCFS  

COLLECTE  DU TRANSPORTEUR SUSPENDUE

3. Si vous êtes contraint de transporter l'oiseau 

- Avant de prendre en main un oiseau blessé, protégez-vous notamment de son bec ou de ses serres.

Pour se prévenir de toute blessure, recouvrez-le par d'un tissu ou prenez-le avec des gants, en l'éloignant de votre visage.

- Placez-le dans un carton aéré, tapissé de copeaux de bois ou de papier journal, Posez le carton dans un endroit calme, dans une pièce tempérée. N'utilisez jamais de cage en grillage ou à barreaux : l'oiseau, stressé, aggraverait ses blessures.

N'oubliez jamais qu'en secourant un oiseau, certains gestes peuvent être dramatiques pour lui, comme :

De le montrer à votre entourage : cela le stresse inutilement et risque d'aggraver son état,

De le forcer à manger ou boire : il risque de s'étouffer,

D'essayer de lui prodiguer des soins par vous-même.

Attention

  • La majorité des oiseaux sauvages est protégée par la loi : leur possession, leur détention et leur transport sont réglementés : prévenez la gendarmerie avant tout déplacement.
  • Plus vite l'oiseau arrive au Centre de Soins, plus grandes sont ses chances de survie !

 

Additional information